Bio

« Restons Polaire pas chaud mais froid à l’intérieur Que nos viscères s’ensommeillent sans la chaleur. Restons Polaire ni dieu ni maitre en altitude. Que le froid ne nous fasse pas perdre le Sud… »

(Extrait du morceau « Polaire »)

UN SON COSMIQUE AUX INFLUENCES JAZZ, POP, ELECTRO 

Clara Polaire, de son vrai nom Clara Marchina, commence à chanter très jeune, dans les rues, dans le métro, sur son vélo, et étudie le chant à 17 ans à l’École Performing Art. Elle y découvre l’interprétation, l’émotion; la mise à nue avec la coach Nathalie Dupuy. Elle se perfectionne en intégrant le Conservatoire du XVI e arr. en Musique actuelle, le Conservatoire du XVIII e arr. en Jazz, et enfin le Studio des Variétés. Clara écrit aussi des textes inspirée dès l’adolescence par quelques grands auteurs de la chanson française : Barbara, Brigitte Fontaine, Serge Gainsbourg, Dick Annegarn, Georges Brassens… Au fil des années elle formera plusieurs groupes.                       

Avec le vibraphoniste Gaspar José rencontré en 2017, ils ont l’idée de faire un trio avec Nicolas Bauer à la basse. Après quelques répétitions acoustiques Clara confie les arrangements des 6 morceaux de l’EP « J’adore les adieux » à Nicolas. 

Naît alors « Clara Polaire ». Pourquoi Polaire ?
Polaire parce-que ce mot nous évoque un ciel nuageux rempli d ‘étoiles, un océan blanc, la voie lactée en plein hiver, ou la nébuleuse du Lagon..

Clara Polaire

« Mélancolie sous le soleil » Jil Caplan

« Une Piaf post-modern » André Manoukian

« Clara Polaire chante des textes surannés et touchants, comme si elle jouait dans un film de Christophe Honoré.» RICARD S.A LIVE MUSIC

LES MUSICIENS :

Nicolas BAUER commence la basse à 13 ans. Il étudie à l’IMFP, au CIM puis au CRD de Montreuil. Il fait ses premières scènes dans les clubs parisiens avec de multiples projets en devenir puis en créant parallèlement son premier groupe en tant que leader « Sezam Project » avec lequel il sortira un pre- mier EP éponyme en 2007. Nicolas Bauer travaille ensuite en tant que sideman et/ou arrangeur pour des artistes très divers : Emel Mathlouthi, Nawel Benkraiem, Christophe, Julien Doré, Elbi, Dendana, Nour Harkati, Flouka, Collectif la Casserole, Dgiz, Sean Gourley, Billy Collins swing paris, Hend Zouari, Syrine Benmoussa, Nirina Lune …. Il sort en parallèle un deuxième EP « Sezam » avec une nouvelle formation « Nicolas Bauer Quintet » en 2013 qui reçoit de belles critiques . Il continue les collaborations en tant que sideman avec Magik Malik, Brice Wassy, Paco Sery, Naissam Jalal, Arat kilo, The Khu, Mages, Don la rue Combo, Clara Polaire et prépare un nouvel album avec son groupe Nicolas Bauer Artefact.

Gaspar José étudie les percussions classiques au CRR de Toulon et, après avoir commencé à travailler les percussions contemporaines avec Eve Payeur, obtient un Diplôme d’Etudes Musicales au CRR de Rueil-Malmaison. Il suit en parallèle les ateliers du musicien de jazz David Patrois et travaille le vibra- phone avec Philippe Macé. Il fait la rencontre du batteur et compositeur Brice Wassy qui l’invite à travailler et à jouer son Kù Jazz dans le Brice Wassy Group et dans le Guantanamo Blues. Il est compositeur et interprète de la musique du spectacle de théâtre de rue TRAFIC mis en scène par Guillermina Celedon. Gaspar José fait partie du Nicolas Bauer Artefact, de NOBI dirigé par Fanny Menegoz, du groupe Mages, et travaille avec Clara Polaire.                                                                                                              

Quentin Rondreux est initié à la batterie dès son enfance par son père, Jacques Rondreux, batteur et percussionniste de jazz. Il étudie au CRR de Cergy Pontoise. Il obtient une médaille d’or en batterie Jazz en 2010. Il participe à des master class avec Eric Séva, Misja Fitzgerald, Hervin Sellin, Alain Huteau et Steve Coleman. Il se produit dans diverses formations en jazz et en musiques actuelles telles que Émilie Marsh, Déborah Tanguy quartet, Geneviève Morissette, Auré, Mandalo quartet, Triosférik, Ar- chibald, le J.S Trio, Clara Polaire… Avec son groupe Auré il fait les premières parties des Ogres de bar- back, de Debout sur le zinc, des Franglaises, des Doigts de l’homme etc… Il a aussi partagé la scène avec des musiciens reconnus tels qu’Avishai Cohen, Stephano Di Battista, Ravi Coltrane,Misja Fitzgerald, Giovanni Mirabassi, Stéphane Spira, Flavio Boltro.

                           C L A R A  P O L A I R E  chanson cosmique.                                                                                     N I C O L A S  B A U E R  à la basse électrique et aux arrangements.                                                G A S P A R  J O S É  au vibraphone et au synthétiseur.                                                                        Q U E N T I N  R O N D R E U X  à la batterie, au pad électronique.

Clip #2
Photo du clip « Orage » de Clara Polaire / Réalisé par Salomé O’Yallon